Michelangelo Nari - Biographie

Quatre minutes, peuvent-elles bouleverser une existence? Oui, apparemment.

C’est le 25/02/1999, et un adolescent de seize ans, fanatique de tennis, écoute une chanson à la télévision (“Belle”, dans la version française de “Notre Dame de Paris”) et décide de ce qu’il voudra faire dans sa vie: chanter. À partir de là, voilà un long parcours fait d’études, de tentatives, de concours, d’auditions: une route qui est toujours en construction et que je ne changerais pour rien au monde.

Une fois diplômé en Psychologie, je me consacre totalement à la musique, en commençant à chanter avec différents groupes, et en 2006 je donne la voix à la chanson “Zidane il a tapé” qui devient inopinément disque d’or en Italie. Je travaille en tant que choriste avec plusieures formations vocales jusqu’aux années 2008-2010: avec le CD “Speranza” et des splendides expériences aux États-Unis je me rapproche de la comédie musicale et d’un style de chant plus classique.

De retour définitivement en Italie je continue à varier entre plusieurs styles et j’ai la chance de travailler dans beaucoup de productions, grandes et petites, interprétant des comédies musicales différentes et passionnantes: entre autres, “Siddhartha” (en Suisse, France, Ecosse, E.U. et Mexique), “L’ultima Strega”, “Amalfi”, “La mélodie du bonheur”, “Le magicien d’Oz”, “Sanremo Musical”, “Sweeney Todd”; je joue également au théâtre (Gorkji, Ionesco, Molière, Marivaux, García Lorca) et dans différentes productions en anglais et en français.

Mais il y a plus que ça: j’accompagne Amedeo Minghi dans la tournée “La Bussola e il Cuore”, je chante le générique français de la série “Gormiti 3D”, je suis le co-adaptateur italien de la comédie musicale “Heathers” et je continue de chanter live avec un répertoire en plusieures langues: chacune a sa propre musicalité et j’adore me lancer dans les sons des mots inconnus. J’aime les nouveaux défis et j’essaye toujours d’y mettre le maximum d’énergie et d’engagement.

Il y a un an environ, j’ai redécouvert le répertoire de Charles Aznavour et j’ai décidé de me lancer dans la production du projet “Vous permettez, Aznavour?”, avec un CD et un concert théâtral entièrement dédié au chansonnier français: une manière de lui rendre hommage et de rappeler à ma voix et à mon coeur ce que “être chez soi” veut dire.